Les promesses de l'ombre

Publié le par Macounet



Synopsis:

Bouleversée par la mort d'une jeune fille qu'elle aidait à accoucher, Anna tente de retrouver la famille du nouveau-né en s'aidant du journal intime de la disparue, écrit en russe. En remontant la piste de l'ouvrage qu'elle tente de faire décrypter, la sage-femme rencontre Semyon. Elle ignore que ce paisible propriétaire du luxueux restaurant Trans-Siberian est en faitun redoutable chef de gang et que le document qu'elle possède va lui attirer de sérieux problèmes...

Pour Nikolai, chauffeur et homme de main de la toute-puissante famille criminelle de l'Est, c'est le début d'une remise en cause. Entre Semyon et son fils Kirill, prêts à tout pour récupérer le journal, et l'innocente Anna, sa loyauté va être mise à rude épreuve. Autour d'un document qui se révèle de plus en plus explosif, plusieurs vies sont en jeu, dont la sienne, alors que se déchaînent les meurtres et les trahisons dans la famille comme dans la ville...

Mon avis:


A la recherche de la vérité, une jeune femme rentre sans le savoir dans le monde de la mafia russe, avec ses rites et coutumes quelques peu particuliers. Durant sa quête Anna sera confronté a différentes personnes qui ont tous leur personnalité différente.

Le début du film semble poussif, mais comme on dit: c'est l'arbre qui cache la foret, en effet, la chute dans le monde de la mafia russe est vraiment très convaincante et surtout surpuissante de réalisme. Les acteurs principaux jouent tous comme des Dieux, Viggo Mortensen (Aragorn du Seigneur des anneaux pour ceux qui ne connaissent pas) en première ligne avec un rôle qui a été pensé pour lui, cet acteur a vraiment la classe naturelle, il nous livre là une composition exceptionnel. Vincent Cassel est aussi très bon comme a son habitude, le chef du gang russe qui se nomme "Seymon" (Armin Mueller-Stahl de son vrai nom) est parfait dans son rôle, concernant Naomi Watts, j'ai trouvé que c'était le personnage le moins intéressant du film, on a l'impression de voir un nain au milieu des géants.

La réalisation du film est vraiment énorme, avec des scènes de bagarres vraiment ultra violentes et surtout saisissantes de réalisme (cf.: La scène de bagarre dans les bains turcs vraiment violente, ou l'on voit notre cher Viggo se battre à mains nues et à poil contre deux gangsters). Les scènes s'enchaînent de manière logique, et le spectateur ne peut pas s'ennuyer, devant ce florilège d'acteurs tellement excellents dans leur prestation qu'ils envoient le film au ciel et donnent une véritable leçon a beaucoup de leurs collègues.

Les personnages sont intéressants, hormis Naomi Watts qui est un peu en retrait malgré son rôle de personnage principal, on a ici un chef de gang qui veut couvrir ses arrières (Armin Mueller-Stahl), avec son fils (Vincent Cassel) qui le suit comme un chien et qui a de sérieux problèmes psychologiques, d'alcools et de drogues, ainsi que des penchants sexuels pas vraiment clairs, et s'en suit le fabuleux Viggo Mortensen, dans le rôle du chauffeur Nettoyeur, qui d'un coté a juré fidélité a son clan mais d'un autre veut protéger les innocents.

David Cronenberg, qui nous avait déjà gratifié du très bon "A History of Violence" avec comme acteur principal Viggo Mortensen, a encore une fois frappé très fort, assurément un excellent film, avec un jeu d'acteur vraiment bluffant qui tire le film vers le haut, ça faisait longtemps que je n'avais pas vu d'acteurs aussi bons. Le réalisateur offre a ses spectateurs une véritable plongée dans la mafia ou l'on y voit des choses franchement dégueulasse, c'est malsain, c'est extrême, mais toujours bien maitrisé. Un film à voir absolument.

Publié dans Cinéma

Commenter cet article